Mon espace perso
Clinique vétérinaire de l'ESCAILLON - Tél. 04 42 44 16 36

Nos services

Soucieux de votre bien-être et de celui de vos compagnons, nous souhaitons vous garantir un accueil chaleureux, une qualité de soins optimale, et des services intelligents pour simplifier et faciliter votre quotidien.

Notre clinique vétérinaire

Clinique vétérinaire de l'Escaillon

Clinique vétérinaire de l'Escaillon

15 allée Charles Dullin
13500 MARTIGUES
Tél. 04 42 44 16 36
Clinique vétérinaire de l'Escaillon

Horaires d'ouverture

Du lundi au vendredi : 8h à 12h / 14h à 19h
Samedi : 9h à 16h en continu
Urgences

Urgences & service de gardeTél. 04 42 44 16 36

Thème du mois

Même si le chien fait partie de la famille, il arrive fréquemment qu’il doive passer de longs moments seuls. Ces périodes pendant lesquelles il reste seul doivent être naturelles pour lui et ne causer aucun trouble.

Actualités

Le poil est l’élément de base de la fourrure du chien. Il est composé d’une partie enfouie dans la peau (follicule) qui correspond à la racine du poil, et d’une partie visible (tige) constituée d’une protéine dénommée kératine.

Comment pousse le poil ?

La croissance du poil se fait par sa racine, au niveau du follicule. Quand le poil a atteint sa taille normale, il reste en place avant de mourir et tomber. Chaque poil a une durée de vie limitée au bout de laquelle le bulbe n’est plus nourri: le poil tombe et est renouvelé. Cependant, à certaines périodes de l’année, on a une augmentation de la quantité de poils perdus, ce sont les chutes saisonnières ou mues. Les mues ont lieu à l’automne (remplacement du poil d’été par un pelage d’hiver plus fourni) et au printemps (perte du poil d’hiver). La période et la durée des mues dépendent principalement de la température.

Les différents types de poil

La durée de vie et la structure des poils sont contrôlées par des hormones et sont différentes selon les races de chiens. Ainsi, on a des chiens à poils longs ou ras, fins ou durs, lisses ou ondulés.
Les chiens provenant de régions froides ont un pelage adapté aux mauvaises conditions climatiques: une deuxième épaisseur de poils, appelée sous-poil, donne à la fourrure un aspect particulièrement fourni.
Ce sous-poil est beaucoup plus fin que le poil de couverture et tombe abondamment aux périodes de mue.

Poil terne : une question d’alimentation

Une mauvaise alimentation est souvent à l’origine d’un poil terne et d’une mue importante. Les protéines, les acides gras poly-insaturés et les vitamines (A et biotine) sont les éléments qui favorisent la bonne santé de la peau et du pelage. Dans des cas extrêmes (malnutrition), le manque de certains de ces éléments peut provoquer une perte massive des poils. L’élément essentiel pour que votre compagnon bénéficie d’un beau pelage est de lui fournir une alimentation complète et équilibrée. Si votre compagnon à le poil mou et terne, essayez de lui donner une alimentation dite «Premium», en un mois son pelage devrait reprendre de l’éclat et du tonus. Sachez que ces aliments de très bonne qualité ne reviennent généralement pas beaucoup plus cher à l’utilisation que des aliments dits «standards» car les quantités à donner pour une même valeur nutritionnelle sont inférieures.

Santé du pelage et maladie

Un poil terne peut également être lié à différentes maladies. Certaines maladies empêchent la repousse normale de nouveaux poils: ce sont principalement des déséquilibres hormonaux. D’autres maladies favorisent une chute de poils, ce sont les mycoses: des champignons microscopiques qui envahissent le bulbe pileux et font tomber les poils. Les poils peuvent également être ternes lors de maladies de peau qui entraînent un léchage intensif ou des démangeaisons. Le poil terne peut également être lié à des parasites intestinaux qui spolient le chien (et entraînent des carences en vitamines).

 

L’entretien du poil

La santé et la beauté de votre chien passent par un entretien régulier de son pelage...
Les soins minimums pour un pelage en bonne santé sont :

  • Un brossage régulier, principalement pendant les périodes de mue: il permet d’éliminer régulièrement le sous-poil mort et donc terne, il aère la peau et favorise la repousse. Un brossage régulier diminuera aussi la quantité de poils dans la maison et évitera la formation de noeuds et boules de poils chez les races à poils longs.
  • Le bain constitue un élément essentiel de l’entretien de votre chien. Il est non seulement nécessaire à l’entretien du pelage, mais il constitue également un facteur d’hygiène pour l’entourage.
Contrairement à ce que l’on pourrait penser la peau du chien est plus fragile que celle de l’homme, et le pH est très différent. Il ne faut donc pas le laver avec un shampooing pour humain, même pour nourrisson, mais utiliser un shampooing pour chien.

La fréquence des bains est très variable selon la race concernée :

  • Pour les chiens à poils courts (braque, teckel...) : deux à quatre bains par an suffisent.
  • Pour les chiens à poils mi-longs (setters, épagneuls, bergers...) : un bain tous les deux mois.
  • Pour les chiens à poils longs : un bain tous les mois et même plus fréquemment pour certaines petites races : Shih-Tzu, Bichons, Westies...

La visite chez le toiletteur n’est indispensable que pour certaines races ou pour des chiens d’exposition. Outre le nettoyage et le brossage, un toiletteur pratique aussi l’épilation dans les oreilles, la tonte, la coupe et le coiffage de votre animal.
Suivant les races, il existe certaines coupes « standard » pour des races à poils longs : coupe « lion » du Yorkshire, chaussettes du caniche.

 

Conclusion :

En cas de poils ternes, il convient donc tout d’abord de vermifuger votre chien, de le brosser régulièrement, de rééquilibrer son alimentation et de le laver avec un shampooing adapté. N’hésitez pas à nous demander conseil.